Présentation de l’étape

Beuil >>> Sauze

La deuxième journée commencera fort, très fort. En partant du bivouac situé à 1429m d’altitude, ils rejoindront en Trail l’épreuve d’escalade aux portes du Mercantour à près de 2000m d’altitude. Sur cette épreuve, 12 voies seront disponibles, chacune avec son degré de difficulté et donc un coefficient propre. Ils auront 30 min pour escalader tous les 3 la même voie ; une fois le temps écoulé, un nombre de points leur sera attribué selon leur réussite et le coefficient. En récupérant au passage leurs VTT au Col de l’Espaul, et après avoir vaincu la Tête du Garnier (1906m) pour les plus vaillants, ils atteindront la Baisse de Barrot. Quelles équipes iront défier les 2066m de la Cime du Raton ? Puis, en traversant les Colombières d’Est en Ouest, ils atteindront les rives du Var, où leurs VTT passeront la nuit. L’ultime difficulté de la journée sera l’ascension jusqu’au bivouac haut perché, situé 500m au-dessus du fleuve, à 1286m d’altitude.

Profil altimétrique de l’étape

J2

Beuil

Le village de Beuil est situé à 1 442m d’altitude en haut des Gorges du Cian. Beuil forme avec Valberg la 3ème plus grande station de sport d’hiver de la Côte d’Azur. Il compte en 2016, 510 habitants.

Situé en haut d’une colline, ce village devint un point stratégique pendant le Moyen Age.

L’économie du village est orientée vers l’agriculture mais elle profite du tourisme en hiver mais également en été.

SAUZE

Le Sauze est une station de sports d’hiver, située dans la vallée de l’Ubaye, dans le massif des Alpes. Elle se situe à 1 400m et l’altitude maximum est de 2 682m. Du haut du chapeau de gendarme, la vue sur la vallée de l’Ubaye et sur celle du Bachelard est magnifique.

Cette station a été fondée en 1934 par Honoré Couttolenc avec le premier remonte-pente.